Un Foudre de Guerre
Un Foudre de Guerre
2011
Rideaux en velours côtelé, carton, feutre, velcro, colle textile
Corduroy curtains, cardboard, felt, velcro, textile glue
33 x 28 x 7 cm
No items found.
Un Foudre de Guerre, Livre
Un Foudre de Guerre, Livre
2011
Livre papier
Paper book
14,8 x 21 cm
Ma grand-mère, femme de gendarme, n'avait pas le droit de travailler. Nous l'avons donc toujours connu femme au foyer. Téléphonant à mes grands-parents chaque semaine, je leur racontais que j’apprenais le tricot pour de futures œuvres (cf. Corail Restauration). Même si, à 90 ans, ils avaient pris des cours d'informatique pour voir mon site web et suivaient mon parcours avec attention et affection, ils étaient peu enclins à la création contemporaine. Mais au lieu de passer à un autre sujet plus terre à terre, ma grand-mère me parlais pour la première fois de son travail. Avant de se marier avec mon grand-père, elle était couturière, pour un grand atelier de Dinard, en Bretagne. Elle avait même fait des robes pour la reine d'Angleterre. Pendant la guerre, mon grand-père ayant intégré les pompiers de Paris, ma grand-mère, restée seule, allait dans les maisons abandonnées et récupérait des rideaux, des vêtements, des filtres de cheminée avec lesquels elle faisait des sacs à mains qu'elle échangeait ensuite contre de la nourriture, ce qu'il l'aida à survivre. Je suis parti le lendemain les rejoindre et malgré leurs arthroses, nous avons refait un sac ensemble avec ce qu'il restait des ses maraudes de guerre dans son grenier. Nous en avons profité pour parler de ce dont nous n'avions jamais parlé, du passé et du présent de notre famille, de la douleur de la guerre et de sa vie. J'ai écrit nos conversations dans un livre qui reste depuis qu'ils nous ont quittés en 2018.