CORAIL RESTAURATION - VARIATIONS 5-1C-2-3-4

dimensions variables, squelettes de coraux peint à l'aquarelle, continués avec de la porcelaine non cuite ou du tricot

 

MOZART INTERPRETE

dimensions variables, calque sur lequel ont été reportées l'ensemble des notes du répértoire d'études composées par Mozart.

 

Ces points abstraits sont la base d'une interprétation par celui qui les joue.

 

CORAIL RESTAURATION -Etudes graphiques

dimensions variables, pierre noire ou stylo sur papier

 

PRISON DE FORCE VIVE - MIROIR 1 et QUATRE MAIN V1

Miroir 1 :

65*40 cm, tissu des Vosges offert par les employés d'une usine en fermeture et miroir de récupération

Quatre mains V1 :

dimensions variables, tissu des Vosges offert par les employés d'une usine en fermeture

En collaboration avec l'artisane textile Simone Pheulpin

Présenté au public lors de l'exposition Monument aux mains, Fondation Bullukian, Lyon

 

 

PROMESSE - INSTALLATION 2

dimensions variables, fil de coton biologique, vêtements offerts par les habitant de Lyon et éponge marine (corbeille de Vénus)


Présenté au public lors de l'exposition Monuments aux Mains, fondation Bullukian, Lyon

 

RONDE

diamètre 1m60, sangle de tapissier et résine

 

SAINTE SOPHIE

dimensions variables, écrun en argent reprenant le dessin du plan de Sainte Sophie et bracelet en papier pressé sur métal repoussé.


A Istanbul pour participer à une exposition, j'ai rencontré un repousseur de métal dont la famille réalise des bracelets depuis de nombreuses générations. Il m'a appris sa téchnique et la beauté des gestes, la lumière de son atelier m'ont rappelé les éclairages si particuliers de Sainte Sophie que j'avais visité quelques jours auparavant. J'ai voulu retranscrire ces lumières en un objet à la fois perreine par son coffret et fragile par l'objet qu'il contient : un bracelet de papier.

 

SOMEWHERE OVER THE RAINBOW

dimensions variables, gobelets en papier soufflé de restauration, sucre et choux patissiers glacés

Présenté au public lors de l'exposition Poésie des objets silencieus, Point Ephémère, Paris (Festival Ici et Demain de la ville de Paris, projet Lauréat)

 

UN FOUDRE DE GUERRE

dimensions variables, sac à main en matériaux de récupération, livre numérique, photographie

Ma grand-mère, femme de gendarme, n'avait pas le droit de travailler. Nous l'avons donc toujours connu femme au foyer. Téléphonant à mes grands-parents chaque semaine, je leur racontais que j’apprenais le tricot pour de futures œuvres (cf Corail Restauration). Même si, à 90 ans, ils avaient pris des cours d'informatique pour voir mon site web et suivaient mon parcours avec attention et affection, ils étaient peu enclins à la création contemporaine. Mais au lieu de passer à un autre sujet plus terre à terre, ma grand-mère me parlais pour la première fois de son travail. Avant de se marier avec mon grand-père, elle était couturière, pour un grand atelier de Dinard, en Bretagne. Elle avait même fait des robes pour la reine d'Angleterre.

Pendant la guerre, mon grand-père ayant intégré les pompiers de Paris, ma grand-mère, restée seule, allait dans les maisons abandonnées et récupérait des rideaux, des vêtements, des filtres de cheminée avec lesquels elle faisait des sacs à mains qu'elle échangeait ensuite contre de la nourriture, ce qu'il l'aida à survivre.

Je suis parti le lendemain les rejoindre et malgré leurs arthroses, nous avons refait un sac ensemble avec ce qu'il restait des ses maraudes de guerre dans son grenier. Nous en avons profité pour parler de ce dont nous n'avions jamais parlé, du passé et du présent de notre famille, de la douleur de la guerre et de sa vie. J'ai écrit nos conversations dans un livre qui reste depuis qu'ils nous ont quittés en 2018.

 

UNE IMAGE, UNE IMAGE

dimensions variables, image d'Epinal au pochoirà la main, papillons peinds et livret numérique


J'ai trouvé une image d'Epinal à Emmaus. En retraçant sa création, j'ai découvert à la fois que celle-ci avait été colorisée à la main et que les couleurs apposées sur ces papillons étaient inventées. J'ai entrepris de redonner leurs véritables couleurs à ces derniers et j'ai pris contact avec l'imagerie d'Epinal. Nous avons réalisé ensemble une nouvelle édition de cette image, avec les techniques et les machines traditionnelles. J'ai en parallèle peinds de vrais papillons aux couleurs imaginées par l'auteur de l'image d'origine et réuni toutes les étapes de travail de cette installation dans un livret numérique.